-A +A

Saint-Clément-des-Baleines

La quiétude et la beauté préservée du bout du monde  

Saint-Clément-des-Baleines est un village composé de six hameaux à l'extrémité occidentale de l'Île de Ré. Dominé par le Phare des Baleines, le village s'étend entre la Côte Sauvage et la grande plage de sable fin de la Conche, en bordure de forêt.

Ayant su conserver son caractère agricole et rural, on retrouve à Saint-Clément la plus grande plage de sable de l’île, la Plage de la Conche et le site le plus fréquenté : le phare des Baleines avec ses 160 000 visiteurs annuels.

Cette commune de 700 habitants est érigée en commune en 1874. Longtemps l’économie de Saint-Clément-des-Baleines est tournée vers le sel et la vigne.

Les Marais Salants, à proximité de la Réserve Naturelle, constituent un trait d'union entre forêt et village. 

Les Plages      

Sur la Côte Ouest de Saint-Clément-des-Baleines et jusqu’au phare, on trouve la plage de la Côte Sauvage. Celle-ci est très rocheuse, même à marée haute, la baignade y est difficile. Au niveau du phare, on trouve quelques bancs de sable et à la pointe des écluses à poissons. Cette plage est surtout superbe pour pratiquer la pêche à pied à marée basse.

La plage de la Conche des Baleines débute au niveau du phare des Baleines (mais la zone est rocheuse à côté de ce dernier, plutôt utilisée pour la pêche à pied) pour se terminer au niveau de la pointe de Lizay sur la commune des Portes-en-Ré (la plage porte le nom de Petit Bec).Cette plage est surveillée en juillet et août. En bordure de plage, on trouve de belles dunes avec quelques blockhaus.

Le patrimoine

Le Phare des Baleines

La pointe nord de l'Île de Ré porte la trace de l'Histoire des nombreux échouages dont elle a été la cause et le témoin. Des baleines échouées sur ses côtes, elle porte le nom : Pointe des Baleines. De deux navires échoués sur ses rochers au milieu du XVIIème siècle est née la résolution d'y construire un phare pour signaler le danger qu'elle représente pour les marins qui s'en approchent d'un peu trop près. À ce phare, on a donné le nom de son Histoire : le Phare des Baleines.

Le grand phare des Baleines a été construit en 1825 pour permettre à tous les marins abordant les côtes rétaises de voir une lumière où qu'ils se trouvent.

Dès 1849, on commença simultanément la construction du grand phare actuel et celle d'un phare de troisième ordre en mer, le phare du Haut Banc du Nord, appelé aussi phare des Baleineaux, dans la prolongation du Phare des Baleines.

Allumé en 1854, le phare des Baleines a fonctionné au pétrole jusqu'en 1882. Il a ensuite été doté d'une centrale de production d'énergie électrique à vapeur vers 1904. Enfin, il a été raccordé au réseau électrique après la seconde guerre mondiale. Il s’agit d’un des phares les plus hauts de France, d’une hauteur de 57 mètres, avec 257 marches à gravir pour découvrir un panorama de 360 degrés sur les plages de la Conche et de la Côte Sauvage, la forêt domaniale et toute l’île!  

Ayant une portée lumineuse de 50 kilomètres, il est identifiable par le rythme de ses quatre éclats blancs toutes les quinze secondes.

Au musée du Phare des Baleines l'exposition vous permet de découvrir la fabuleuse histoire de la création des phares à travers des séquences multimédias.

Ouvert à la visite tous les jours de l'année. 

Informations pratiques

Bureau d'Accueil de Saint-Clément-des-Baleines

8 place de l'Eglise
17590 Saint-Clément-des-Baleines
Deuxième point d'accueil au Phare des Baleines en juillet et août
Tél. : +33 (0)5 46 09 00 55
Contacter l'Office de Tourisme par mail

Les habitants de Saint-Clément-des-Baleines sont appelés les Villageois, Villageoises