-A +A

Sarah Nemtanu

Violoniste

" L’horizon infini d’une île unique au monde ! "

Violoniste réputée, qui souhaite porter la musique partout où elle se déplace, dotée d’un vrai sens pédagogique, Sarah Nemtanu est tombée amoureuse de l’Ile de Ré un peu par hasard. Elle y a fondé un festival de musique de chambre "Les trois jours d’avril" auquel participent des artistes internationaux.

Quelle est votre rapport personnel à l’Ile de Ré ?

J’y suis venue il y a quelques années, invitée par des amis, et j’y reviens désormais plusieurs fois par an. Passer une année loin de l’île ne serait désormais pas envisageable pour moi. On y trouve des lieux assez inattendus pour la musique, avec une acoustique exceptionnelle comme par exemple l’église de Loix. Et les Rétais ont un état d’esprit idéal, à la fois discrets, mélomanes et accueillants.

Quelle est votre saison préférée et quelles sont vos activités de prédilection sur l’Ile de Ré ?

J’y aime particulièrement le mois d’octobre, avec des couchers de soleil à couper le souffle lors des balades de fin de journée sur les grandes plages du Bois.

Un lieu/site magique sur Ré que l’on ne retrouve nulle part ailleurs ?

Le port de Saint-Martin est le plus beau port du monde que je connaisse, avec une alchimie parfaite entre l’architecture Vauban, le petit îlot, l’équilibre entre les façades d’anciennes maisons modestes et de belles bâtisses bourgeoises, la balade tout le long des remparts : on ne s’en lasse jamais ! J’aime aussi me perdre dans les venelles de Saint-Martin ou du Bois-Plage.

Si vous deviez présenter l'Ile de Ré en quelques mots, comment la caractériseriez-vous ?

Lumineuse, mystérieuse, surprenante ! L’horizon y est infini, le regard se porte très loin, cela libère l’esprit…