Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Les huîtres

On peut les déguster toute l'année !

Elles possèdent un goût si délicieux et des propriétés diététiques unanimement reconnues.


Chaque année, les ostréiculteurs rétais produisent entre 6 et 8 000 tonnes d’huîtres, alors que 130 000 tonnes sont consommées dans l’hexagone.

Mais avant que l’huître arrive dans une assiette, trois années se sont écoulées.

Que s’est-il passé pendant cette période ‏?


Au moment de la reproduction, une huître va produire des millions de larves microscopiques qui vont se fixer au bout de 20 jours sur un support rigide ; elles vont grandir par paquets qui seront ensuite détachés à la main, puis mises dans des poches ostréicoles avant de rejoindre les zones d’élevage en mer. Pour qu’elles apprennent à se fermer (et à se muscler), elles sont installées le plus près du bord, de manière à être à l’air à chaque marée.
Les ostréiculteurs interviennent régulièrement sur les parcs à huîtres, visibles à marée basse tout autour de l’Île.

L’huître est comparable au vin
: elle aura un goût différent si elle est élevée sur de la roche ou sur du sable et selon son mode d'affinage.
Mais contrairement au vin, elle n’a pas besoin d’engrais ou de soins particuliers, elle va pousser toute seule, au besoin réparer sa coquille si celle-ci est cassée.

« Génial ! On est tous descendus de bicyclettes et on a acheté deux bourriches d'huîtres chez un ostréiculteur. Il nous a tout expliqué sur les « spéciale de clair », « fine de clair » et les « fine » ! »

Agenda

Tout l'agenda