Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

L'estran

Vaste espace né de la marée descendante

L’estran est le paradis des pêcheurs à pied… Particularité rétaise : il comporte de nombreuses écluses à poissons.

Informer pour mieux protéger


Couverture du guide sur l'estranL ‘estran pour les non initiés, c’est la partie de la plage qui se découvre à marée basse, laissant affleurer cailloux, rochers et apparaître trous d’eau.

Et c’est dans cet espace fragile que vivent de nombreuses espèces, très prisées par les amateurs de pêche à pied : moule, huître, palourde, coque, praire, pétoncle, couteau font partie des coquillages les plus recherchés. Quant aux crustacés, ce sont tourteau, étrille et crevette qui sont les plus appréciés. Mais ces spécimens sont en danger.


La pêche à pied suscite l’engouement de toutes les générations ; il n’est pas rare de voir les petits-enfants accompagnés de leurs grands-parents aller à la conquête de la plage ainsi découverte, équipés de haveneaux et de paniers. Au moment des grandes marées, il est possible de rallier le phare de Chauveau à pied et cela attire du monde.

Avant de partir pêcher, mieux vaut connaître quelques règles qui permettront d’assurer la pérennité de la biodiversité sur l’estran :

respecter les tailles réglementaires minimales de chaque espèce (des mesurettes sont disponibles sur l’Île pour remettre à l’eau ceux qui sont trop petits), respecter la quantité maximale de 5 kg, utiliser des outils traditionnels, et ne pas déplacer les pierres.

 

Pour vous aider, un dépliant explicatif est disponible gratuitement dans les 10 offices de tourisme de l'île. Vous y retrouverez également une réglette permettant de mesurer la taille des coquillages avant de les ramasser.

 

 

« Il y a tant de beauté et de richesses dans ce milieu naturel... Il faut avant tout le respecter… Poissons, coquillages et crustacés y naissent. Alors, ne retournons pas les pierres » 


 

Le savIez-vous ‏

> Un tourteau atteint 8 cm, taille de sa maturité sexuelle, entre 3 et 4 ans ; de juillet à octobre, il est en période de mue et n’est pas consommable ; il peut vivre jusqu’à 20 ans.

> L’étrille ne se reproduit pas avant l’âge d’un an ; il lui faut 3 ans pour mesurer 10 cm. Tourteaux et étrilles se reproduisent tous les ans en hiver, l’éclosion des oeufs a lieu en été.

> La crevette se reproduit trois fois par an, au printemps, en été et en hiver. La quantité d’oeufs croît en fonction de son âge : à trois ans, la femelle peut pondre jusqu’à 25 000 oeufs qui écloront plus ou moins rapidement en fonction de la température de l’eau. Et les mâles peuvent changer de sexe au bout de 2 ans.

> Comme la plupart des crustacés, une coque peut vivre jusqu’à 10 ans et il lui faut 2 ans pour devenir adulte. Les moules sont adultes à partir d’un an seulement. La période de reproduction
des bivalves se situe généralement entre mars et juillet.

> Pas besoin d’outils pour attraper des couteaux, du sel suffit.
Mais il faut être rapide car ils replongent aussi vite dans 40 à 50 cm de sable.

> En retournant une pierre pour débusquer un crabe, la flore meurt et entraîne dans sa disparition les larves qui y sont accrochées.

Attention, les contrôles sont nombreux : toute pêche peut être vérifiée, tout pêcheur peut être sanctionné. Mais avant la sanction, priorité à l’information et à la sensibilisation : si l’équilibre naturel des espèces et leurs rythmes biologiques ne sont pas respectés, cet écosystème est fortement menacé.

La pêche à pied est un plaisir à partager en famille ; en la pratiquant de manière respectueuse, nous permettrons à nos enfants de continuer à y aller avec leurs enfants dans les années à venir.

 

Agenda

Tout l'agenda