Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

La faune

Lilleau des Niges, le paradis des oiseaux et des ornithologues

  • Crédit : Incognito photographe

La réserve naturelle de Lilleau des Niges a été créée en 1980 sur d’anciens marais salants.

 

Située sur un des principaux axes de migration d’Europe, cette réserve accueille des centaines de milliers d’oiseaux qui y trouvent refuge : attirés par une faune importante vivant dans les marécages, certains en profitent pour faire leur nid et se reproduire.


Venant d’Afrique, de Sibérie, du Groenland, de Scandinavie ou du Canada, plus de 300 espèces ont été observées par la Ligue pour la Protection des Oiseaux qui, pour pouvoir les répertorier, procède régulièrement à leur baguage.

Le climat étant particulièrement doux en hiver, c’est à cette saison que bernaches cravant, courlis cendrés, martins pêcheurs ou encore huîtriers pie font une escale, soit près de 40 000 oiseaux. Au printemps, il est possible d’observer des tadornes de Belon, des échasses blanches, des avocettes élégantes, des sternes pierregarins ou, avec plus de chance, de rares gorgebleues à miroir.

Sur le chemin qui relie les Portes à Ars, des panneaux pédagogiques décrivent les oiseaux qu’il est possible d’entrevoir ; en été, des points d’observation sont installés et toute personne curieuse peut regarder au travers de jumelles les espèces présentes.

Les meilleures conditions pour apercevoir les oiseaux ‏
Plutôt en hiver et au printemps qui sont des périodes de forte migration, et plutôt dans les marais à marée haute : quand la mer est basse, les vasières du Fier d’Ars deviennent d’irrésistibles aires de pique-nique regorgeant de nourriture facilement accessible. Et les cris des oiseaux vous diront où
ils se trouvent…

Agenda

Tout l'agenda